PHILIPPE    HERVOUET

Actualités

Du paysage à l'épreuve

 

La communauté de communes du Pays d’Urfé (CCPU), la communauté de communes des Vals d’Aix et Isable (CCVAI) en partenariat étroit avec la direction régionale des affaires culturelles Rhône-Alpes (DRAC), le rectorat de l’académie de Lyon - La délégation académique aux arts et à la culture (DAAC) et la direction départementale des services de l’éducation nationale (DSDEN - Loire) et en lien avec le conseil départemental de la Loire et le conseil régional Rhône-Alpes, proposent une résidence-mission destinée à un artiste photographe.

 

Toutes les épreuves noir et blanc ont été réalisées avec des boites de Ricoré percées d’un trou d’aiguille, à l’intérieur desquelles nous avons placé une feuille argentique sensible à la lumière. Chacun fabrique sa propre boite ou sténopé, imitant ainsi les premiers photographes avec leurs chambres noires qui cherchaient à se placer le mieux possible pour capturer la trace de la lumière. L’accident heureux (le voile, le bougé, la transparence...) fait partie intégrante du résultat. Le temps prend alors sa véritable importance, car cette ouverture étroite ( "sténopé" en grec, vient de étroit et ôps, ouverture ) demande d’évaluer la quantité de lumière et fait appel à tous les sens.

Être à "L'épreuve du paysage", c’est se laisser guider par cette lumière infrangible et diaphane qui fait écho à notre fragilité. Le mot d’un de mes élèves m’a touché, qui qualifiait son expérience, cet acte photographique de "miraculeux” ! Oui, la photographie, depuis ma plus tendre enfance, m’a profondément comblé par son miracle, pas seulement pour son aspect sensuel proche de la gravure et de la peinture mais aussi pour son rapport iconique à la poésie, c’est à dire sa capacité à transcender notre perception du temps et le rendre suspendu, immuable dans l’impermanence du monde.

Entre fulgurance et révélation, c’est cette tension poétique, dont je fais toujours l’expérience dans l'acte photographique, que je partage avec vous .

 

 

Copyright 2017 © Philippe Hervouet Tous droits réservés.

L'Encre du Temps

 

L'exposition photographique

« L'encre du temps » où j'associe textes et images, expressions personnelles liées et conjointes depuis toujours, a été proposée au nouveau théâtre Hélios à Marlanges dans la Creuse en juillet, et accompagnait une résidence artistique autour du thème "Capter la lumière" pour des jeunes de 6 à 15 ans en alternance avec des ateliers d'écriture dirigés par Alia Isselée et du théâtre d'improvisation sous la direction d'Hervé Leprêtre. Initiés au sténopé et au laboratoire argentique, les jeunes ont découvert la magie de la révélation. Etre à l'écoute du silence intérieur et développer une qualité d'observation constituent une école de la vie,  indispensable à l'ouverture aux autres, la connaissance de soi et la sensibilité créatrice.

 

association.helios@orange.fr

theatrehelios.fr

 

Jeux de Mémoires

 

La publication « Jeux de mémoires », qui a été dévoilée le 25 mai 2016 au CHPO, coordonnée par l'association Interstices, correspond à un projet artistique mémoriel du Centre hospitalier Pierre Oudot et du Musée de Bourgoin-Jallieu.

96 pages et dvd d'entretiens

et captations sonores.

Edition Perluette.

www.perluette-atelier.com

livre en vente au musée de Bourgoin et à l'accueil de l'hôpital.

musee@bourgoinjallieu.fr

 

Interstices

Cette publication a été associée à une exposition au nouvel hôpital de Bourgoin Jallieu Pierre Oudot, nouvel établissement public du Nord Isère ouvert en mai 2011 où, accompagné de l'ethnologue Nathalie Betry, j'ai porté mon regard sur les équipes soignantes, les nouveaux services et les changements structurels modernes, après avoir suivi le déménagement de l'ancien site en 2011, la série est visible dans la rubrique "Galeries" "Gens d'hôpital". Avec plus de 400 lits et 50000 m2, ce nouveau lieu est une véritable ville dans la ville et a provoqué un bouleversement de l'offre de soins voulu par l'ARS.

 Une performance dansée de la compagnie Pascoli et une captation sonore de Raphaël Cordray Microphone Porter la Parole ont magnifié mes portraits réalisés en 2012 en EPHAD Jean Moulin et Delphine Neyret .

 

Vidéo

Architecture

 

Reportage d'architecture pour l'agence Genius Loci à Lyon sur deux Ephad à Tence et St Didier, espaces intérieurs, intégration du  site, équilibre et lumière des lieux de vies.

 

geniuslociarchitectes.com

Art borescence

 

D'avril à décembre 2016, un projet culturel ouvrant sur une exposition a eu lieu dans le cadre du dispositif "culture et santé", coordonné par l'ARS et la DRAC. ( Agence régionale de santé et Direction des affaires culturelles ),

 

avec le lutin Uonam, Emmanuel Clair de la cie Fileurs d’étoiles,

l'unité UHR soins Alzheimer de l’hôpital Hôtel-Dieu de Bourg en Bresse, ainsi que dans l'unité USLD ( soins longue durée ), sous la direction de Michelle Gerbollet.

 

Calligraphie, sculpture, contes et médiation du musée de Lochieu sont venus enrichir mon regard photographique.

 

Cette action artistique collective a permis l’échange avec les familles en utilisant l’art photographique, ainsi que l'éveil de l'expression de la créativité chez le patient. Elle a favorisé également une approche différente des résidents de la part des soignants.

 

28 tirages encres pigmentaires tirés par mes soins, 36-57 cm, papier Canson infinity baryté 310g, contrecollage dibond.

Textiles Croisés

 

Du 9 mars au 31 mai 2017, la Maison du Passementier, partenaire de la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne, a présenté une très belle exposition « OFF Textiles croisés ».

 

Présentée dans la programmation OFF de la Biennale Internationale Design de Saint-Etienne, cette installation est le fruit d’un travail à quatre mains des artistes et designer textiles Hélène Jospé et Yoriko Yoneyama, venue spécialement du Japon.

Une édition prochainement disponible présente les oeuvres de ces deux artistes.

 

maison du passementier

Hélène Jospe