Copyright 2020 © Philippe Hervouet Tous droits réservés.

Actualités

“Jardins Secrets”

 

Le label “ Jardin remarquable ” que dispense le ministère de la culture, atteste que le jardin fait partie de l'histoire mais aussi du patrimoine.

L'écomusée de Usson en Forez a souhaité consacrer son exposition temporaire à cette thématique qui prend une teneur particulière dans le bouleversement que nous vivons.

L'exposition propose un double voyage, sensible et poétique, valorisant l'humain autant que la nature par des portraits de jardiniers associés à mon regard, cultivant ces morceaux de terre intime ouverts sur l'infini des saisons et sur l'authenticité du terroir.

Inspiré par les travaux de Anna Atkins, première femme photographe et botaniste utilisant le cyanotype, cette série propose des tirages originaux de ce procédé ancien aux sels ferriques datant de 1840.

Mis en perspective avec des portraits sonores, le visiteur sera invité à écouter puis cheminer dans leurs univers, prendre part ainsi à ce dévoilement de leurs jardins secrets.

Diaphanes

 

Cette exposition composée de  3 séries d’images constituent le résultat de plusieurs mois d’ateliers hebdomadaires d’art thérapie en photographie, suivis par les patients en hospitalisation de jour à la clinique de Saint Victor.

Par groupe de 10 personnes, chacun découvre comment apprivoiser la lumière et projeter ses émotions, ses ressentis, mais aussi la relation avec son vécu, dans différentes types de prises de vues toujours axées sur le temps long, la durée, la simplicité et la transparence.

Trois ateliers principaux articulent les séances de 2h, le sténopé, les gravures lumineuses et le cyanotype.

 

Visible actuellement à l'entrée de la clinique aux heures d'ouverture.

Exposition permanente.

Exposition ouverte tous les jours jusqu'au 30 novembre de 14h à 18h

 

Ateliers d'initiation au cyanotype au musée

inscription au 04 77 50 68 87

Atelier de 2h30 à 15h

17 juillet, 31 juillet, 7 août, 19 septembre

 

papier aquarelle, composition, insolation puis lavage

Vous remportez vos épreuves !

 

Les portraits des jardiniers !

 

www.portfolio.philippehervouet-photographe.fr

Atelier cyanotypes

 

Inventée en 1841 par l’anglais John Herschel, cette technique est un procédé négatif de capture de la lumière par contact, permettant de fixer toutes les traces et transparences.

Pour  faire l'expérience  du sel ferrique, pratique photographique ancienne, je vous propose des stages cyanotypes de 2h30 le samedi matin ou le  dimanche après midi dans mon atelier. Vous apprendrez à fabriquer votre feuille sensible, composer un dessin avec des éléments naturels, un photogramme, créer du relief en posant des objets sur votre oeuvre, avoir la joie de voir votre  composition apparaître dans l'eau...et la partager! puis l'exposer chez vous.

Les épreuves se conservent très bien puisque le bleu de prusse obtenu apparait sans chimie.

Possibilité de faire 3 tirages par personne sur papier aquarelle 200g.

Apportez plaques en verre photo, négatifs, radio, bois, dentelles, fleurs séchées, poudres, copeaux, pochoirs, papillons, dessins, calques.

De nombreuses applications sont possibles, de l'herbier à l'illustration d'un conte, de la carte de visite à la carte de voeux, de remerciements jusqu'au détournement d'objets pour des oeuvres d'art composées de plusieurs matières.

Au plaisir de partager avec vous ce moment artistique et contemplatif unique dans la belle nature de Usson en Forez.

 

 

Prochaines dates                         Inscriptions par mail limitées à 5 élèves

contact@philippehervouet-photographe.fr

 

3 tirages papier aquarelle 2h30 30€ / 3 cours pour 80€

 

 

Samedi 22 Août 2020 9h3012h / 14h16h30

 

Pour être informé des prochaines dates de stage

merci de vous inscrire à cette liste

 

cyanotype-subscribe@philippehervouet-photographe.fr

Atelier sténopés

 

La technique du sténopé est une méthode d’enregistrement de la lumière grâce à un trou d’aiguille qui forme une image dans une chambre noire, ici une boite de conserve ronde ce qui produit des images aux premiers plans courbes. C’est la première technique historique de captation du réel avec une camera obscura comme c’est aussi le cas pour les peintres aux environs de 1841.

Le temps de pose est très long ( de 30 secondes à 5 minutes ) du fait de la faible ouverture et aussi de la faible sensibilité de la feuille d’argent que l’on place dans chaque boite. La prise se fait juste par l’ouverture à la lumière grâce à un scotch noir qui sert d’obturateur, ce qui permet des impressions multiples et l’apparition de fantômes, d’irisation, de voiles, de flous.

Vous estimez l’espace capté par l’angle large de la boite, vous vous rendez disponible au temps, vous vous recentrez sur l’essentiel et vous attendez la surprise du résultat négatif et inversé avec parfois des hasards heureux, des défauts qui deviennent des plus, des bougés, des diffractions.

Le champ reproduit dépend de la profondeur de la boite. Les boites que j’utilise font 95 mm de diamètre ce qui permet un grand champ de 90°. Elles sont toutes munies de filets qui permettent la fixation sur un pied. Un chapeau noir en papier sur lequel se trouve un trait blanc, permet la visée et assure l’étanchéité à la lumière.

Au plaisir de partager avec vous ce moment de créativité unique, qui permet l'accès à une réalité chargée en poésie, en plein coeur de la nature de Usson en Forez.

 

 

Développement des prises de vues en lumière rouge dans mon laboratoire, juste après les prises de vues.

 

Durée 2h30 tout compris, atelier adapté à tous, aux jeunes à partir de 7 ans et aux personnes âgées.

 

Laboratoire mobile et simple, installable dans une pièce sombre.

 

Inscriptions par mail limitées à 15 élèves

contact@philippehervouet-photographe.fr

 

 

 

 

  Les pierres bleues

 

En été 2018, à l’invitation de l'association Regards Sur,  j’ai porté mon regard sur la ville de Saint Bonnet le Château avec mon attirance photographique pour le patrimoine autant que pour le temps suspendu. Par le sténopé ( boite de conserve perçée d'un trou ) la lumière, trouve une forme aussi douce que poétique. Explorant les limites de la ville, le propos était d'inviter le marcheur à redécouvrir la ville sous un autre angle. La déambulation invitant à la rêverie dans l'esprit de ces premiers photographes souvent peintres, mémorisant des lieux intemporels sous le second empire comme Baldus,  Bayard, Le Secq, Nègre, Atget.

18 tirages contrecollés alu dibond

100/130 cm disponible à la vente

Tirages cyanotypes 30-40 cm en série limitée à               5 exemplaires.

Papier aquarelle Gerstaecker 200g

 

Grand format sur papier Arche platine 100% coton 310g  56-76 cm.

 

Certificat d'authenticité.