Copyright 2017 © Philippe Hervouet Tous droits réservés.

PHILIPPE    HERVOUET

L'âme rouillée

Le sens de cette exposition qui mêle des témoignages et du son dans une projection d'images avec une mise en scène sur des tôles rouillées sur mesure, est de mettre en résonance des valeurs humaines très fortes, un savoir faire unique, et un patrimoine architectural exceptionnel.

 

Quand j'ai réalisé les prises de vues d'architecture en 1999 pour l'inventaire du patrimoine, j'ai été fasciné par ces lieux dont le temps figé témoignait d'une histoire humaine encore vivante.

Il me manquait les hommes, l'entraide, l'indicible, la force de la forge, matrice de toutes les mémoires. Cette série comble cette lacune avec ces portraits couleurs intemporels en accord avec les lieux riches en authenticité.

 

L'image qui symbolise ma démarche est le papillon de la couleur de son support donnant à l'éphémère une durée, métaphore du dépôt du temps sur l'âme des hommes.

 

Comme le sculpteur révèle une forme dans la pierre, le photographe prélève une force lumineuse dans le flux fragile du temps.

Il parle aussi du contraste entre la dureté du travail et la  charge en poésie de la fraternité vécue.

 

Intitulé «l’âme rouillée», cet espace d'exposition permanent est un écrin pour les seigneurs qu’étaient les platineurs, les releveurs, les chauffeurs, tous maillons essentiels de la fabrication des faulx.

 

Son et lumière, Georges Bruchet.

 

Propriété du musée de la faulx, louable par d’autres lieux culturels.

Commande de la communauté de communes Loire Semène, 2012.